Fernand

Cela fait longtemps qu'on ne ces pas parlé. Je tiens à te dire que tu est souvent dans mes penser et que j'aurais tant voulue que tu sois encore parmi ce monde l'année dernière durant la grève à mon travail. J'aurais aussi tellement voulue que tu sois présent avec grand-maman Rose pour mon mariage il y a un mois. Je suis chanceux d'avoir une femme aussi belle qu'elle et tu serais très charmé par sa disposition d'esprit.

Mais les pression d'un marie se fonts sentir et je dois me trouver un emploie stable et payant, chose qui n'est pas si facile dans les temps qui courent. Pourrais-tu me guidé vers l'emploie qui m'attend, ou du moins, me guidé vers celui qui ce rapproche le plus de ce que je m'attend? J'ai besoin de donner à ma femme la stabilité financière qu'elle mérite tout en nous permettant de nous vêtir et de mettre de la nourriture sur notre table et payez nos factures. J'espère que cela n'est pas trop te demander.

Je t'aime et Louise (ma femme) t'aime aussi, elle me la dit!

À tantôt, je vais tenter de te visiter avant le nouvelle an.